Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 21:13

Je passe sur mon samedi passé à comater pour cause de sérieuse gueule de bois. Comme quoi, on n'apprend pas forcément en vieillissant. En revanche, dimanche, journée glorieuse. Il fait de nouveau un temps magnifique et la température s'est considérablement réchauffée. Je pars faire ma boucle en sweater, que je n'aurais pas réussi à garder jusqu'au bout.

 

Vermont-2012-5803.JPG

 

Juste le temps de sauter dans la douche avant d'aller déjeuner avec Mary et Pierre. Ce sont des amis de Janet qui construisent leur nouvelle maison. Nous pique-niquons sur le chantier, au soleil. Une table improvisée et quatre chaises font l'affaire. La vue sur la station de ski de Sugarbush est splendide. Retour au bercail juste à temps pour voir la nuit tomber. Avec le passage à l'heure d'hiver, le soleil se couche vers 4 heures et demie. C'est tôt. A 6 heures, nous repartons pour fêter l'anniversaire de Peter.

 

Vermont-2012-5815.JPG

 

La tradition veut que pour son anniversaire, Peter et ses amis aillent faire une partie de bowling. Mais cette année, il y'a plusieurs blessés, alors nous nous contenterons d'un bon dîner. Heureusement, des amis bien pensants ont trouvé un jeu de bowling miniature, qui fait la joie de tous. Et devinez qui c'est qui a gagné??

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 20:46

Et revoilà le ciel bleu! Avec un temps pareil, je ne peux que me précipiter dehors et attaquer les 4 miles la fleur au fusil et l'appareil photo en bandoulière. Ma journée ne va pas être haletante, alors je peux au moins te montrer à coin ressemble le coin par beau temps, mon lecteur insatiable!

 

Vermont-2012-5777.JPG

 

Ce soir, Janet et moi recevons à dîner. Ce qui signifie une grande journée de nettoyage. Janet, malgré toutes ses qualités, a un peu de mal à conserver son environnement rangé et propre. En bonne petite soldate, pas trop maligne, je me suis proposée de nettoyer la cuisine. Janet ajoute à ma liste de tâche, faire la cuisine. Ah bon? Le grand bol d'air du matin me fait donc le plus grand bien.

 

Vermont-2012-5778.JPG

 

Il fait froid cependant, donc j'accumule les épaisseurs. Le thermomètre ne doit pas dépasser les 5°C. Et je flâne pendant 1 heure et demi, profitant du paysage, des odeurs de sous-bois, du bruit de l'eau dévalant les pentes ou des piverts cognant les trons de leur bec. Oui, j'aime cet environnement bucolique.

 

Vermont-2012-5795.JPG

 

Retour à la maison pour récurer la cuisine de fond en comble. J'ai bien dû passer une heure sur la cuisinière pour retrouver le blanc d'origine. Que je me suis empressée de salir à nouveau en faisant mijoter un "Babootie". Tu ne sais pas ce que c'est? Eh bien moi non plus, jusqu'au moment où je me suis collée la recette sous les yeux. Ca doit être d'origine indienne, car il y'a du curry, de la banane, de la viande hachée, des oignons, de la pomme, des amandes effilées, de la tomate, du sucre et du vinaigre! Un vrai régal.

Nos invités ont bien apprécié, et nous aussi, car nous avons passé une soirée vraiment délicieuse.

 

Vermont-2012-5786.JPG

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 18:44

Après le beau temps, le retour du ciel blanc. Il fait un froid de gueux et jour comme en pleine nuit, mais je ne vais pas me laisser abattre pour autant. Je poursuis mon petit rituel du matin: solide petit-déjeuner en regardant mes emails et en cherchant l'appartement de mes rêves à Bruxelles; marche sportive de 4 miles "around the loop"; douche puis blog. Et c'est déjà l'heure du déjeuner. C'est tellement bon de ne pas voir filer le temps. Je devrais être en vacances plus souvent, voire à l'année?

 

Vermont-2012-5759.JPG

 

Malgré le temps maussade, je décider d'aller faire un tour à Stowe, histoire d'avoir des choses à te montrer et à te raconter. Stowe, c'est un peu l'Aspen du Vermont: une station de ski chic et chère. Pourtant, à première vue, rien ne distingue ce bled des autres: une rue principale bordée de maisons en bois, une église et 3 boutiques. Il faut aller un peu plus loin, en direction des pistes de ski pour trouver une pléthore de galeries d'art et d'artistes, qui effectivement laisse supposer que l'argent coule à flots dans le coin.

 

Vermont-2012-5757.JPG

 

Sur le chemin du retour, j'effectue une première halte au Cider Mill, qui m'a été chaudement recommandé par David, lors de notre déjeuner. Il s'agit d'un magasin-producteur de cidre et autres produits dérivés de la pomme. J'ai gouté la gelée de pommes sur un petit bout de doughnut au cidre, et c'était... sucré et délicieux! La boutique met également en avant les produits phare du Vermont, comme le sirop d'érable (le Vermont est le premier producteur américain).

 

Vermont-2012-5767.JPG

 

Ma deuxième halte est pour le supermarché Shaw's. Une drôle d'idée me diras-tu mon lecteur étonné... Oui et non. Janet et moi recevons à dîner demain soir, et il manque encore quelques ingrédients.J'aime aussi traîner dans les supermarchés lorsque je suis à l'étranger. C'est toujours l'occasion de découvrir quelques spécialités industrio-culinaires et c'est aussi assez révélateur de la mentalité du coin. Entre un supermarché du Vermont et un supermarché d'Arizona, la différence est abyssale. En y regardant de plus près, on réussit tout de même à dénicher quelques curiosités, comme ces huîtres en boite!

 

Vermont-2012-5771.JPG

 

Bon, ce n'est pas tout ça, mais il faut vite vite que je rentre. La nuit est en train de tomber - déjà, et nous sommes attendues ce soir. Nous sommes invitées à un club de lecture. Janet vient de publier son livre "Champagne: The Farewell" disponible en anglais sur www.amazon.com. Ces dames sont curieuses de rencontrer l'auteur. Ayant moi-même fortement contribué à la rédaction dudit bouquin, sans mentionner que certains lieux, évènements ou personnages reposent sur des lieux, évènements ou personnes réelles. Je redoute un tant soit peu cette soirée, car les Américain(e)s font souvent montre d'une curiosité et d'un enthousiasme qui me mettent mal à l'aise. Je laisse Janet faire le show auprès de ces 8 dames aux parcours et âges divers et je focalise tout mon génie à me faire le moins remarquer possible. Opération plutôt réussie, malgré quelques "wooo-hhhaaa" et "wwooww" et le sempiternel "mais tu parles teeeeelllllement bien anglais!" et soirée somme toute plutôt agréable.

 

Vermont-2012-5768.JPG

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 17:22

Comme tous les matins, j'ouvre un oeil au lever du jour. Mon lit est juste devant la fenêtre qui donne sur le soleil levant, la cime du pommier et les sapins. Ce matin pas de sucre glace pour blanchir la nature, mais du sucre cristal. La nuit a été vraiment froide et le givre recouvre tout. Malgré la beauté du spectacle et la quiétude du petit matin, je me rendors bien vite. 5h00 de sommeil ce n'est pas raisonnable. Deuxième réveil bien tardif. Même pas le temps de rédiger entièrement mon billet du jour sur l'élection américaine, que je dois filer déjeuner avec David et son épouse.

 

(Ayant oublié mon appareil, vous êtes privés de photos).

 

C'est l'estomac bien lesté d'un sandwich tex-mex au porc fumé mariné mijoté que je repasse en vitesse à la maison récupérer mon appareil. Cet aprè-midi Janet m'interviewe pour la Mad River TV. C'te blague! Hier soir, Alix, la rédactrice en chef de MRV, légèrement alcoolisée et défoncée a trouvé l'idée brillante: pourquoi Janet ne m'interviewerait-elle pas pour l'émission "Writers Block". Ben oui, pourquoi?

 

Vermont-2012-5754.JPG

 

Alors me voilà coincée dans le petit studio pour 25mn à déblatérer sur la bouffe (bonne de préférence), l'écriture, écrire sur la bouffe. C'te blague! J'ai joué le jeu et je ne suis pas du tout pressée de voir le résultat. Ne serait-ce que parce qu'il n'y a pas plus désagréable que de se voir à l'image.

Retour à la casita en milieu d'après-midi. Un peu d'écriture sur mon blog, un peu de vacances et une soirée tranquille avant les aventures de demain. A chaque jour suffit sa peine!

Vermont-2012-5698.JPG

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 17:33

Mardi 6 Novembre 2012, jour d'élection en terre américaine. Le monde entier sait qu'aujourd'hui se joue l'avenir présidentiel américain des 4 prochaines années, mais c'est aussi l'occasion pour les électeurs du Vermont de voter pour leur Gouverneur, le Sénateur, le juge de paix, les représentants à la chambre etc... Tant qu'on a un électeur, on ne le lâche pas!

 

 Vermont-2012-5690.JPG

 

En ce jour de ferveur électoral, la question n'est plus tant d'appeler à voter démocrate ou républicain, mais d'appeler à voter tout court. Aux USA, le taux d'abstention est traditionnellement très élevé. 63% des Américains ont pris part à l'élection d'Obama en 2008, un record absolu! L'engagement politique consiste donc à s'assurer qu'amis et connaissances vont se déplacer jusqu'au bureau de  vote, et inciter ceux qu'on ne connait pas à voter. Ainsi, les panneaux "VOTE" fleurissent dans les vitrines de boutiques de fringues ou au comptoir de l'épicerie du coin.

 

 Vermont-2012-5732.JPG

 

Je mets à bien cette journée particulière pour aller visiter Montpellier, la capitale du Vermont. Je fais cela pour toi, cher lecteur, car je connais déjà. Je ne sais s'il s'agit de la plus petite capitale d'état des US, mais elle doit pouvoir aisément entrer dans la compétition. Deux artères principales qui se coupent et voilà! Tous les bâtiments d'état se trouvent sur State St. la bien nommée: le capitole, la cour suprême, le trésor, le secrétariat des vétérans... Et la perpendiculaire accueille les boutiques, le supermarché, les restaurants et l'ancienne gare reconvertie en boutique de photocopie et envoi de fax.

 

 Vermont-2012-5708.JPG

 

La nuit tombe vite sur Montpellier, et avec la température qui n'arrive pas à dépasser le 0, il est temps de regagner ma petite montagne. Ce soir dîner au calme, et puis visite chez des amis pour suivre la soirée électorale. Il est 20h00 et pour l'instant, Mitt Romney est donné vainqueur. La carte des Etats-Unis se barbouille de rouge (la couleur républicaine), avec une petite poche bleue de résistance au nord-est. Mais on vote encore en Californie, et ses 55 grands électeurs ne peuvent que faire pencher la balance en faveur de l'un ou l'autre des candidats. Pour emporter le morceau, il faut un minimum de 270 grands électeurs. La tension est à son comble avec l'Ohio et la Floride à couteaux tirés. Enfin, à 23h00 ECT (East Coast Time), les bureaux de vote ont tous fermés et la Californie et Hawaii, les 2 monstres de l'Ouest sont donnés à Obama. Il est réélu, le Vermont respire à nouveau.

 

Vermont-2012-5750.JPG

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 15:18

Ce matin, la météo était à l'unisson du plus grand des chanteurs belges après Jacques Brel, l'immenssissime Salvatore Adamo. Tombe la neige, impassible manège... et tu ne viendras pas ce soir, mais ce n'est pas grave, car je ne t'attends pas.

 

Vermont-2012-5671.JPG 

 

Bon, ce ne sont pas quelques gros flocons qui vont me retenir d'aller me promener ce matin. Rien ne vaut un bon bol d'air pur pour commencer la journée. L'avantage d'être au fond des bois c'est qu'il y'a plein de promenades sympas. Celle que je préfère me laisse en bordure de route. Je ne suis pas prête à m'aventurer dans l'immensité forestière, encore moins seule.

 

 Vermont-2012-5676.JPG

 

La vache est l'animal symbole de l'état du Vermont, mais je redoute plus l'ours. Surtout quand Janet te raconte qu'ne septembre dernier elle est tombée nez à nez avec une oursonne et son petit ours brun, qui venaient se délecter de ses pommes. Evidemment, je pars rarement en randonnée avec un panier plein de galettes, de miel et de pommes. Mais je ne ferai rien non plus qui puisse tenter un ours en phase de pre-hibernation. Après tout, je suis probablement assez appétissante pour eux!

 

 Vermont-2012-5684.JPG

 

Après des hauts et des bas qui m'ont promenés pendant une bonne heure et demie, je retrouve le confort de mon antre. Le temps n'étant pas de la partie, une bonne douche chaude et une journée de glande en perspective suffisent à mon bonheur. Après tout, les vacances, c'est aussi ça!

 

Vermont-2012-5679.JPG

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 15:05

Ca y'est, me voici arrivée dans le Vermont. Petit cours d'histoire-géo aux ignorants. Le Vermont est le 14ème état fédéré et un des moins peuplé du pays avec seulement 25 habitants au km². Le pied quoi! La région fut d'abord explorée par le français Samuel de Champlain au tout début du XVIIème siècle. Une colonie de Français s'installa au nord du Lake Champlain, qui constitue aujourd'hui la frontière entre les états du Vermont et de New-York. Ils furent bien rapidement délogés par les colons britanniques, mais l'influence francophone s'en fait toujours ressentir. La capitale du Vermont est Montpellier (oui, oui, comme dans l'Héraut) et la capitale économique Burlington (oui, oui, comme les chaussettes, mais ça n'a rien à voir). Le Vermont est le seul état de la Nouvelle-Angleterre à ne pas avoir de façade sur l'océan Atlantique. Un truc de ouf! Et pour vous situer ça sur la carte des USA sans carte, il faut savoir que l'état est bordé au nord par la frontière canadienne, à l'est par le New Hampshire, à l'ouest par l'état de New York et au sud par le Massachussets.

 

Vermont-2012-5657.JPG

 

Mon amie Janet a une grande maison dans la prairie, qui est en fait une clairière. A part les sapins et les bouleaux, le torrent qui court sur la propriété, il n'y a rien alentour! Juste le chant des oiseaux, le grognement des ours et les aboiements aigüs de Sassie, l'affreux caniche de Janet. Et comme Janet est écrivain, elle a un adorable petit cabanon dans un coin du jardin, qui fait office d'antre sacrée d'où s'échappe sa prose grandiose. Si tu as l'âme quelque peu mélancolique, je suis certaine que tout ceci te fait rêver mon cher lecteur. Il faut tout de même savoir qu'en novembre le temps est dégueulasse (désolée, il n'y a pas d'autre terme qui me vienne à l'esprit) et qu'à part patauger dans la gadoue ou bouquiner au coin du feu, il n'y a rien à faire. Ca tombe bien, j'aime les deux!

 

Vermont-2012-5656.JPG

 

Bref, la maison est telle que je l'ai laissée la dernière fois, il y'a trois ans: calme et chaleureuse. Le temps est tel que je m'y attendais: gris pourri. Je vais pouvoir passer de bonnes vacances!

 

Vermont-2012-5609.JPG

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 15:49

Charme du décalage horaire oblige, j'ai bien dû me réveiller vers 4h00 du matin. A 7h00, n'y tenant plus, je me suis levée. Je croise Sheryl, la nanny, à la douce voix de sergent recruteur. Aussi tôt, c'est violent. J'avale un petit-déjeuner en vitesse, je m'habille chaudement et je pars me perdre dans Laconia.

 

Vermont-2012-5640.JPG

 

J'ai bien repéré en arrivant dans le coin que je me trouvais dans la "Lakes Region". Drapée dans ma naïveté couleur lcoale, je me dis qu'en suivant la route principale je vais bien:

a) trouver le centre ville de Laconia et voir à quoi ça ressemble

b) tomber sur un des lacs qui constituent la fiereté de cette région désolée

Un coup à droite, un coup à gauche, je remonte les rues bordées de maisons "middle class" parées de leurs atours halloweenesques. Ces tâches orangées ajoutées à quelques feuilles clairesemées sur les arbres en manteau d'automne réveillent un peu le petit matin. J'atterris sur la route principale et prend la direction de Laconia. D'après ce que j'ai compris, le coin est économiquement sinistré et vit surtout autour de son hôpital. Et d'après ce que je vois, la majorité des résidents s'apprêtent à réelire un gouverneur républicain et à voter Mitt Romney, l'ami des bêtes.

 

Vermont-2012-5610.JPG

 

J'ai bien trouvé le centre ville, qui comme toute les villes américaines (ou presque) ne ressemblent à rien. Quelques églises (il en faut pour tous les cultes), des maisons de plus en plus délabrées au fur et à mesure qu'on se rapproche du centre, une "Main Street" bordée de vitrines vides et de panneaux "à louer", un vieux cinéma qui ne projette plus rien depuis longtemps  et un bureau de recrutement des Marines. Une ville américaine de 15,000 habitants typique. Pas très excitant.

 

Vermont-2012-5617.JPG

 

Et je n'ai pas trouvé de lac, bien entendu. Au mieux une rivière aménagée, avec un petit barrage, qui ne doit même pas produire suffisamment d'électricité pour  éclairer le centre en période de Noël. Forte de ma déception, je retourne chez mes hôtes. J'ai promis à la petite Zapoura, 4 ans, que nous jouerions ensemble ce matin. Après une petite partie de dînette, Janet et moi embarquons pour le Vermont, avec un stop à l'Outlet Mall du coin, histoire de faire le plein chez Banana Republic. Il faut ce qu'il faut!

 

Vermont-2012-5625.JPG

 

Après une séance shopping assez décevante, nous nous arrêtons déjeuner dans "diner" typique de bord de route. Au menu, spécialités locales, dont le Lobster Roll, gourmandise phare de l'état voisin du Maine. Je tente l'aventure sans regrets, et me délecte de homard-mayo déposé sur un pain au lait (enfin presque) servi avec des chips et un coleslaw (salade de chou) à tomber par terre. Ha, ha ! Il y'a quand même quelques bonnes choses aux U.S.A.

 

Vermont-2012-5648.JPG

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 14:30

Je ne sais pas très bien à quoi ressemble l'ancien Hampshire et le nouveau non plus d'ailleurs. Ce que je sais, c'est que l'état est coincé entre le Maine et le Vermont, bordé au nord par la frontière canadienne et au sud par le Massachussets. Je sais aussi que sa capitale est Concord et que pour ma part, je retrouve ma copine Janet à la gare routière de Lebanon.

 

Il fait beau sur Boston ce matin. Beau soleil, grand ciel bleu, température clémente. Etant au milieu de nulle part, si ce n'est dans une zone commerciale peu achalandée, je profite de m'être levée tôt pour me laver sans savon (pour rappel le Four Points by Sheraton de Logan airport n'en fournit pas!), prendre mon petit-déj dans la triste salle à manger de l'hôtel et filer au CVS' tout proche pour faire le plein de produits d'hygiène. J'aime voyager léger! 

 

Vermont-2012-5596.JPG

 

Je reprends vite mes repères en m'amusant de ce qui, en bonne Française que je suis, me surprendra toujours ici: le patriotisme exacerbé. Le "Stars & Stripes" claque au vent de tous les coins de rue, les automobilistes arborent fièrement leur soutien aux troupes et vétérans à leur cul, la compagnie de taxi de la zone est "Patriot" (sic) et en ces temps de campagne présidentielle, les soutiens à Barack Obama ou Mitt Romney fleurissent sur les bas-côtés. Bon, allez, c'est pas tout ça, mais j'ai un bus à prendre.

 

Vermont-2012-5602.JPG

 

Retour à l'hôtel pour récupérer mon sac et direction Logan Airport où je dois attraper le Dartmouth Express pour Lebanon. Un petit crochet par la gare routière de Boston et en route pour le New Hampshire! Janet me récupère à la gare routière, comme prévu. Et nous allons rendre visite à sa toute dernière fiereté: son fils! Non, ce n'est pas un nouveau-né, mais un Docteur, fraîchement diplômé qui effectue son internat à l'hôpital du coin, qui n'est jamais que le plus important de la Nouvelle-Angleterre après celui de Boston. Aux Etats-Unis, médecin c'est l'assurance d'un avenir serein, avec couverture médicale pour toute la famille et gros salaire qui tombe chaque mois. Désolée, je n'ai pas pris de photo de Luke dans sa tenue de médecin (pour ça, regardez Urgences ou Docteur House), ni de la salle des Urgences qu'il nous a faite visiter.

 

Vermont-2012-5605.JPG

 

Jeune médecin, ce sont des horaires récemment limités par la loi à 90 heures/semaine, donc Luke ne pourra se joindre à nous ce soir. Nous nous rendons chez lui, où réside sa femme et leurs 5 enfants, à 1h30 de route de là. Sa femme est infirmière spécialisée à l'hôpital de Laconia, donc c'est là qu'ils habitent. Mais je te ferai découvrir cette jolie ville demain, car là, nous avons tout juste eu le temps d'ouvrir la porte de la maison et de nous laisser entraîner par la joie de vivre de 5 petits monstres de 13 ans à 10 mois! (idéal pour ne pas souffrir du décalage horaire cela-dit).

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 22:20

Astrid autour du monde reprend du service pour une petite quinzaine de jours. Je ne t'ai pas encore emmené dans le Vermont mon petit lecteur. Je pars régulièrement m'y cacher dans une cabane au fond des bois. C'est chez mon amie Janet Hubbard, dont tu n'as pu manquer le livre "Champagne: The Farewell".

Le mois de novembre n'est certainement pas le mois idéal pour visiter le Vermont. L'hiver commence à pointer le bout de son nez: les arbres sont dépouillés de leurs feuilles flamboyantes, les nuages recouvrent les sommets des montagnes les saupoudrant allègrement des premières neiges, il gèle la nuit, etc... Mais bon, il me restait quelques jours de vacances à écouler, alors autant venir passer quelques jours heureux dans mon coin de paradis, même tout gris.

 

Vermont-2012-5589.JPG

 

L'ouragan Sandy a eu la délicatesse de me laisser passer. En revanche, je ne recommande pas British Airways vers les Etats-Unis. L'avion tient plus de la bétaillère (surtout quand il est plein à craquer), la bouffe est dégueu, les hôtesses et les stewards vous donnent envie de mettre le masque et dormir. 

Je me suis offert une longue pause à Heathrow, sans trop me laisser abattre je dois dire. Et pourquoi donc? L'abattage vient plus tard (cf. paragraphe ci-dessus). Arrivée à Boston à 23h00 heure locale, ce qui nous fait un petit 4h00 du mat'. Je passe la douane comme un zombie. Après tout, c'est Halloween!

 

Vermont-2012-5593.JPG

 

Nuit dans un hôtel pourri: le Four Points by Sheraton. N'y allez pas!! La déco date des années 80 et n'a pas été revue depuis. Il y'a bien du shampooing dans la salle de bain, mais pas de savon (sic). Impossible d'ouvrir la fenêtre et de laisser passer un peu d'air dans la chambre surchauffée. Ben oui, des fois que je tente de me suicider en sautant le mètre qui me sépare du toit-terrasse en dessous! Et le tout se trouve dans une de ces banlieues interminable et sans charme proche de l'aéroport. Finalement, pour 7 à 10 fois moins cher, j'étais mieux à dormir à l'arrière de ma voiture!

J'essaye de dormir tant bien que mal avant d'aller attraper le Dartmouth Express qui m'emmènera droit au Liban. Je t'expliquerai ça demain mon petit lecteur.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Astrid autour du Monde
  • : Viens je t'emmène... J'ai initié ce blog à l'occasion d'un périple de 3 mois en Australie, Nouvelle-Zélande et parcs nationaux US... Et puis j'ai continué à chacun de mes voyages. Si toi aussi tu as la bougeotte et que tu aimes découvrir de nouvelles destinations, tu es sur le bon blog!
  • Contact

Recherche

Liens